Tu as vu… Cette jolie brune rôder près de ta Citadelle? Sur le forol, à la taverne ou ailleurs sur Inutopia? Fais lui savoir qu’il/elle t’a tapé dans l’œil. Envoie une missive privée à Kingadri et il postera ton message en garantissant ton anonymat !

Essayez d’être drôle si vous n’êtes pas sérieux … Kingadri se réserve le droit de sélectionner les meilleurs messages. Kingadri ou les Elfes ne sont pas responsable des conséquences heureuses que peuvent provoquer ces messages.


Oh grand melqart, oui toi du haut de ta tour noire,
T’en as pas marre de sanctionner toujours les mêmes ?
C’est tout de même méchant de ta part.
Fais nous plaisir, arrête de bailloner PN.

Tu nous prive de son immense talent,
celui de rabaisser en permanence les gens.
Il faut le dire, il est plutôt doué,
dans l’art de tous nous faire chier.

Mais malgré tout ça, on l’aime bien,
même s’il nous rappelle qu’on est tous des “trous”,
ou que nous sommes tous aussi petit que passe-partout,
car il faut l’avouer, à coté de lui on est rien.


Ô toi mon beau et doux guerrier
apprend moi à conjuguer le verbe aimer
Viens je t’invite dans l’univers de ma forêt et de toutes les couleurs,
Là où se mêlent tous les sentiments les plus nobles avec ferveur
Là où règnent l’affection, la tendresse et l’art de la douceur.
l’atmosphère de mon jardin secret
parfumé aux extraits de roses et de fleurs
Là où l’Amour et les trèfles sont les seuls et les uniques arômes et senteurs.
Te voilà dans mon immense paradis
dans mon royaume la nuit tu pourra entendre crier “Taraya”

Lili


Siana, siana, que dire ? Je pense à toi.
Nuit et jour, jour et nuit. Je t’aime à l’infini.
Entourée d’abrutis, elle illumine ma vie.
Siana, siana, est-ce que tu m’aimeras?

N’oublie pas les serre-tête, ou je te casse la tête. – Anonyme


[Censuré] YoussExode t’es moche, tu pues et t’as un troisième téton, mais tu fais bien ton taf pour le tarif demandé. Je t’aime !


Légère comme une plume emportée par le vent
A pas de velours approchant, de mon charme abusant
Retenir tes soupirs un instant, comme un souffle tiède d’orient…

Cette musique nous envoûtant, de son rythme lent
Doucement mon corps pour toi se dévoilant
Dansant et te troublant, de quelques mouvements indécents….

Au détour d’un regard éloquent, yeux dans les yeux s’épiant
Comme un jeux de séduction se lisant, tendres feux du désirs brûlant
Instinct charnel s’aiguisant, sur des nuits de songes s’évadant…

A l’aveu du désir ta bouche m’embrassant
Caresses subtiles, évasion divine me murmurant
Un doux parfum de fleur naissant…

Entraine moi sur ton mystère grandissant
De la douceur de mes mains l’apprivoisant
Dans le paradis terrestre je t’emmène….

Délicieuses émotions succombe en venant
Comme un philtre magique s’évadant
Boire ces quelques goutes de rosées lentement…

Dans mon abime te noyant, ta chaleur entrant
Sans rougir au paradis m’emmenant
Comme la foudre sur mon âme s’abattant..

Avant que l’aube n’apparaisse en avouant
Que magie et pouvoir de souvenirs s’illuminant
Ne devienne qu’un reflet rose envoutant…..

Boradore, mon tendre et cher agneau.

Yous.


Ô toi mon troll,
Depuis le premier jour, tu hantes mes pensées,
J’aimerais tant me faire baillonner
Ma seule passion, ma seule ambition
c’est de te voir utiliser tes pouvoirs de modération
Les seuls fois ou je souris c’est lorsque tu me banni
Quand je t’imagine cuire tes hamburger, je suis toute en sueur
Ô mon grand Isérois, quand j’ai soudainement froid
Je pense à ton marteau et mon corps devient tout chaud
Pour devenir tienne, j’irais même jusqu’à supporter St Etienne
Alors que dans ce domaine je suis plus une Rhodanienne

Anonyme


À mon beau brun qui est à mes yeux le plus preux chevalier de ces terres, je ne peux pas lâcher mes prunelles de ta fiche, de ton pseudo, et j’attends à chaque fois ta présence par ici. Dans le classement tu me domines, j’aimerai que ça soit le cas aussi IRL.Anonyme


Dieu du Sang, Dieu du sang
Sachez de prime abord que je m’adresse à vous avec toute l’humilité qui vous est dû
Je n’oserai, en effet, effleurer l’honneur et la fierté de si majestueux démiurge
Comment nier qu’ici bas tout n’est que bonheur
Depuis l’arrivée miraculeuse de sa sublime splendeur
Votre bras guide les Hommes vers un nouveau monde
Et sous votre verve vengeresse, Hô Dieu, je l’avoue, je succombe
Du haut de votre empire il nous observe
Quelle scandeur , quelle grandeur, admirez dont cette merveille
Certains osent vous assimiler à un Bca
Quelle obscénité de vous imaginer semblable à ce myrmidon
Ce microbe, ce minus, pour ne pas dire ce rat
De loin et à jamais n’égale en rien votre homérique éclat de Dieu Démon
Je me permets aujourd’hui de coucher ces quelques vers
Pour remettre à leur place les sots, ces inconscients sans esprit
Il fut en effet temps de reconnaître notre calvaire
De ne pas figurer dans les bonnes grâces du messie
Sur ces mots je compte me retirer
En effet je n’ose progresser vos infinies louanges
Point par manque de temps ou de mots vous vous en doutez
Mais seulement de peur d’ennuyer mon Dieu, mon Éternel, mon Archange.

Que vos jours soient sans fins…
Plume d’Aurore


 

Ô toi beau et valeureux guerrier ! Venant d’un petit pays mais malgré tout un puissant seigneur sur ROL. Beaucoup trouvent que tu joues le dur, mais moi je sais qu’au fond de toi tu es quelqu’un de sensible… J’aimerais mieux te connaitre. – Anonyme


 

Message pour Tiki : “coucou tu veux voir mon gros octet?”